Vous êtes ici : GDR - Version française > Présentation

Présentation du GDR Turbulence

Le GDR Turbulence (GDR 2865 du CNRS) vise à augmenter les interactions entre chercheurs de la communauté de la turbulence au sens large, et à favoriser les interactions avec les industriels dans certains cadres applicatifs.

Le GDR a été renouvelé par le CNRS-INSIS pour la période 2017-2021.
Les thématiques centrales qui constituent le socle de la recherche en turbulence sont reprises, sur les aspects fondamentaux, expérimentaux et numériques, et nous avons souhaité mettre l'accent sur certaines thématiques qui seront abordées au cours de sessions dédiées lors de nos prochaines réunions.

Turbulence fondamentale

  • Événements extrêmes, réceptivité, écoulements complexes, inhomogenéité et champ moyen ;
  • Phénomènes couplés : dynamique non linéaire turbulente couplée à des effets additionnels, magnétohydrodynamique, écoulements cryogéniques ;
  • Lagrangien
  • Méthodologies

Thématiques renforcées

  • Écoulements à densité variable, stratification, convection ;
  • Turbulence diphasique, particules, interface air/eau, atomisation ;
  • Approche système

Historique...

Le GDR "Structure de la Turbulence et Mélange" (GdR 2865 du CNRS) a été créé en 2005 et renouvelé en 2008. Pendant ces deux mandats, le responsable du GdR a été Ph. Petitjeans. Ce GdR a fait suite au GdR Turbulence (1996-2003) dirigé successivement par B. Castaing puis par F. Anselmet. Pendant les deux premiers mandats, le GdR a développé ses activités dans le cadre de la Section 02 du CNRS, et les thématiques abordées couvraient notamment la physique fondamentale de la turbulence. L'activité du GdR depuis 2005 et jusqu'à présent a été plus orientée vers les applications en sciences de l’ingénieur (Section 10), dans le contexte de nombreux développements des techniques expérimentales et des moyens de calcul. Il a été en effet nécessaire et souhaité d'ouvrir les thématiques du GdR vers les applications et les communautés ayant comme point commun l’étude de la turbulence, soit en tant que telle, soit indirectement comme un écoulement à modéliser pour résoudre une problématique spécifique (combustion, mélange, etc...). Concrètement, beaucoup d'attention a été donnée aux écoulements en phase monophasique, gazeuse, à densité et viscosité constantes. Différents écoulements de laboratoire ont ainsi été étudiés, avec un regard particulier sur leur caractérisation, compréhension, modélisation, dans un but de prédiction.

[2013-2016 ]Le GdR a poursuivi ses activités dans une version renouvelée à partir de 2013, avec pour objectifs scientifiques d’avancer la compréhension, la modélisation et la prédiction de la turbulence. Nous visions plus particulièrement deux grands thèmes :
  • Aspects fondamentaux de la turbulence. Turbulence Kolmogorovienne.
    Aspects fondamentaux de la turbulence des fluides. Petites échelles de la turbulence : universalité ou multiversalité ?
  • Turbulence et mécanismes d’injection, de transfert et de dissipation d’énergie.
    Turbulence et interactions : Aspects généraux, Turbulence pariétale. Turbulence à deux fluides : Écoulements à viscosité/densité variable, Turbulence superfluide et astrophysique. Transport turbulent de particules dans la nature.